Exister ou vivre?

Y a-t-il une différence?...Quelle est-elle?...Vous avez une idée?...

Il y a longtemps que je n'ai rien publié, mais j'ai continué de réfléchir, de méditer sur ce qui donne du sens à la vie. J'ai revisité mon parcours de vie, m'interrogeant sur certaines périodes, certaines situations, certains événements...Je me suis demandée si, jusqu'à ce que je prenne conscience que tout ce que j'ai vécu je l'ai choisi, sciemment  ou par défaut, j'avais vraiment vécu ou simplement éxisté. Il semblerait qu'il y ait un peu des deux mais ça m'a donné une idée sur la différence qu'il pourrait y avoir entre exister et vivre. 

Vous existez quand vous êtes là, vous vivez quand vous donnez tout son sens au fait d'être là. Vous existez puisque vous avez un corps, vous respirez, vous bougez, vous pouvez penser et éprouver des sentiments. Vous pouvez poursuivre des études, travailler, prendre des vacances, vous marier, fonder une famille...vous êtes là...mais...est-ce suffisant pour avoir l'intime conviction de vivre vraiment?...

Une image vaut mille mots! Alors allons-y! Exister c'est être sur un radeau et se laisser dériver par le courant. Vivre c'est tenir le gouvernail pour se diriger vers ce qui est important pour nous.

Un exemple concret. J'ai trois enfants. Pourquoi j'ai voulu des enfants? Pour la satisfaction d'être mère, pour pouponner, pour câliner, pour éduquer, pour m'émouvoir de leur éveil, de leur progrès...Lorsque j'ai eu mes 2 premiers je travaillais. Pourquoi je travaillais? Comme la plupart des gens. Je travaillais pour ramerner de l'argent à la maison, pour accumuler des points pour ma retraite lointaine et incertaine... Donc, quand on analyse bien, est-ce que ça a du sens d'avoir mille bonnes raisons d'avoir des enfants et de laisser quelqu'un d'autre profiter de tout ce pourquoi on en voulait?  Parce que, vous l'avez compris, quand vous confiez votre progéniture pour aller chercher de l'argent, c'est la nounou qui voit le premier sourire, qui entend les premiers mots, qui jubile devant les premiers pas...et qui est super contente de vous raconter tout ça le soir. Vous, vous avez vécu la journée de la plupart des gens: vous vous êtes levé(e) tôt pour tout préparer, vous avez réveillé votre petit ange pour le déposer en hâte chez la nounou. Vous avez pesté dans les embouteillages pour arriver à l'heure au travail. Vous avez peut-être même passé la journée à faire des choses que vous n'aimez pas, avec des gens que vous supportez tout juste...et vous êtes passé(e) à côté de ce qui devait donner un sens à votre vie, vous donner le sentiment d'être vivant(e)... Ca vous parle?

J'ai pris conscience de ce "drame" lorsque j'attendais mon troisième enfant et que j'arrivais à un stade où je ne suportais plus mon travail. Je me suis dis : je ne veux plus de ça! ...J'ai démissionné de mon emploi pour m'occuper de mon fils jusqu'à son entrée à l'école. Ensuite je me suis lancée dans une activité à temps choisi car je voulais être disponible pour mes enfants avant et après l'école et pendant leurs vacances. J'ai toujours su que c'était le bon choix, tant pis si je gagnais moins, je faisais un travail que j'aimais et je pouvais accorder du temps de qualité à mes enfants.

Aujourd'hui, je suis heureuse et fière d'être en possession d'un système que j'enseigne aux femmes qui veulent vivre et pas seulement exister en devenant autonomes financièrement et en disposant de temps de qualité pour elles et leurs familles. Je leur montre comment on peut harmoniser vie personnelle et épanouissement professionnel... Elle est pas belle la vie!

Et oui, nous sommes tous destinés à mourir un jour! Quand, où, comment? Personne ne le sait, mais ce qui est certain c'est qu'avant nous n'avons qu'une tâche à accomplir : VIVRE!

Vivre, et pas seulement exister. C'est une nuance que beaucoup de gens ne comprennent pas. 

Vivre l'instant présent car c'est le seul qui existe vraiment. Le passé n'est plus, le futur n'est pas encore là, seul l'instant présent représente la vie. 

Je viens de lire dans un livre un passage qui est lourd de sens. Les gens vivent le plus souvent dans le passé ou dans le futur avec leur lot de regrets, de craintes, de doute, de peurs, d'espoirs...et ne se rendent pas compte que tout cela n'existe pas dans l'instant présent. Lorsqu'on est ICI et MAINTENANT il n'y a rien d'autre à faire qu'observer, écouter, apprécier ce que nous percevons par nos sens. Si nous éprouvons de la peur par exemple, c'est que nous utilisons notre esprit à extrapoler, à imaginer un futur probable qui ne se produira peut-être jamais plutôt que l'utiliser à analyser la situation pour percevoir l'action requise dans l'instant. Observez : lorsque vous êtes concentré(e) sur le moment présent, comment vous sentez-vous?...Il n'y a que lorqu'on est entièrement concentré sur l'instant présent que l'on est parfaitement détendu, qu'on éprouve un bien-être profond. On se sent en paix!

"Lorsque l'on dit que l'on va là-bas, on n'y est jamais car lorsqu'on y arrive on est ICI"...Je vous laisse méditer là-dessus!...

Il en est de même lorsque l'on se fixe un objectif, un but. Lorsqu'on obtient ce qu'on voulait, on est ici et maintenant et on se sent merveilleusement bien! On y est enfin, et alors, la vie s'arrête-t-elle? Bien sûr que non! On est là, ici et maintenant, avec ce que l'on désirait et on poursuit notre route vers la réalisation d'autres rêves, d'autres buts, d'autres projets.

Ne pas avoir de rêves, de projets, de buts n'est-ce pas une forme de mort prématurée?...C'est en tout cas une vie ennuyeuse qui manque littéralement de VIE.

Il est dit que les gens qui ont peur de mourir ne profitent pas de la vie. Sachant qu'on va tous mourir un jour, profitons de tous les autres jours pour VIVRE pleinement! Qu'en pensez-vous?

Le temps qui reste...

Le temps ...c'est la vie!

On dit que le temps c'est de l'argent, je préfère dire que le temps c'est de la vie. Chaque seconde, chaque minute, chaque heure qui passe se décompte du temps qui nous reste à vivre. Lorsque nous accordons du temps à quelqu"un, c'est un petit bout de notre vie que nous lui offrons. C'est précieux, ça mérite du respect, de la gratitude, tout comme lorsque quelqu'un nous accorde de son temps.

Avez-vous remarqué que la notion du temps est différente selon les situations? Le temps ne paraît-il pas plus long lorsque nous faisons quelque chose que l'on n'aime pas? Le temps ne paraît-il pas filer à toute allure ou s'arrêter lorsque l'on fait quelque chose que l'on aime? Avez-vous remarqué à quel point certaines personnes ou situations nous font perdre du temps alors que d'autres personnes ou situations nous font perdre la notion du temps?...

Il n'y a pas de hasard! C'est lorsqu'on vit et apprécie l'instant présent que le temps ne compte plus. C'est lorsque l'on est dans des situations, un environnement, avec des gens que l'on aime, que l'on est en harmonie avec ses valeurs profondes, qu'on ressent la paix intérieure, la sérénité. On est tout simplement en train de vivre sa mission de vie, la vie pour laquelle on est fait.

Le bonheur est un chemin. Ce sont tous ces petits ou grands moments où le temps ne compte plus qu'il faut rechercher, collectionner et apprécier. Vivre pleinement chaque instant qui passe est le plus beau cadeau que l'on puisse se faire et offrir.

Fais-le maintenant!

La vie n'est pas un long fleuve tranquille. Tout dans l'Univers est en mouvement constant. Il n'y a qu'à être observateur de tout ce qui se passe autour de nous pour en prendre conscience. Tout fonctionne par cycles. Les saisons se suivent entraînant des changements perpétuels observables à l'oeil nu, le jour succède à la nuit, les êtres vivants naissent, grandissent, meurent...Nous, en tant qu'êtres humains, ne dérogeons pas aux règles de la nature, aux règles de la Vie.

Nous avons des certitudes quand à notre naisance. Notre chemin de vie est plus aléatoire mais bien moins que son issue. Nous savons tous que nous allons mourir, personne ne sait quand. 

Remettre à plus tard est donc un risque bien plus grand que celui de prendre des décisions et les assumer aussitôt. Combien de personnes connaissez vous qui ont gardé de l'argent, des biens matériels, des rêves toute leur vie et n'en ont jamais profité?... Combien de personnes avaient des projets qu'ils n'ont jamais réalisés parce qu'ils attendaient que tous les feux soient au vert pour commencer. Les feux ne sont jamais tous au vert en même temps. Il y a et y aura toujours des circonstances qui surgiront et ralentiront notre progression. C'est à nous de choisir de baisser les bras ou de s'accrocher pour rebondir. De se résigner ou de se battre.

Pourquoi attendre pour être en harmonie avec ses valeurs et vivre la vie dont nous rêvons? Pourquoi perdre du temps si précieux à faire des choses dont nous n'avons pas envie? Pourquoi rester dans un environnement qui ne nous convient pas? Pourquoi accepter ce qui est contraire à nos aspirations profondes? Pourquoi vivre une vie qui n'est pas la nôtre?...

La peur! La peur est notre plus grand ennemi. C'est elle qui nous empêche d'aller de l'avant, de prendre les décisions importantes qui pourraient nous aider. La peur...Les peurs! Car, qui n'a pas peur de se tromper et d'échouer, peur du rejet, peur de déplaire aux autres, peur de perdre des relations, de l'argent, du confort?...

La peur est notre principal feu rouge mais dès que celui-ci passe au vert, qu'on décide de l'affronter plutôt que de battre en retraite, tout change, on peut enfin prendre la route et passer à l'action en suivant son intuition, en écoutant son coeur plutôt que sa raison.

Pour vaincre une peur on peut réfléchir et se demander :" Que ferait maintenant la personne que je veux devenir?"....Et alors? : "Fais-le maintenant!"